Premières vendanges professionnelles en Île-de-France

Pierre Bédier, président du Conseil Départemental des Yvelines, et la Winerie Parisienne inaugurent les premières vendanges professionnelles de la région Île-de-France à Davron, en Yvelines, un événement historique pour le département et sa région.

En mai 2017, Adrien Pélissié, Julien Bengué et Julien Brustis ont planté dans la Plaine de Versailles, sur la commune de Davron, le premier vignoble professionnel d’Île-de-France depuis le début du XXe siècle. Chardonnay, Chenin, Pinot Noir et Merlot ont été plantés sur une superficie de 10 hectares dont la première récolte se fera cet automne pour obtenir des vins 100% issus de l’agriculture francilienne. Le vignoble s’est engagé à obtenir son label bio au terme des 3 ans nécessaires à la conversion, soit dès le prochain millésime. La parcelle, historiquement en jachère depuis 15 ans, a été entretenue mécaniquement sans produits chimiques de synthèse.

Le Département des Yvelines soutient cette jeune entreprise en l’accompagnant dans son projet via l’Etablissement Public Foncier d’Île-de-France (EPFIF) sur fond AFDEY (Action Foncière pour un Développement Équilibré des Yvelines) qui assure pour le compte du Département le portage foncier d’environ 26 hectares.

​« Le projet porté par la Winerie Parisienne s’intègre parfaitement dans le cadre de vie yvelinois. Il nous semblait essentiel de contribuer à cette dynamique entrepreneuriale qui s’inscrit dans la politique du Département d’accompagner les entreprises et privilégier ainsi la création de richesse​s »​ ​déclare Pierre Bédier, président du Conseil Départemental.

VERS UN PREMIER MILLÉSIME HISTORIQUE

Le millésime 2019 a bénéficié de conditions particulièrement propices à la viticulture. Le cycle de la vigne a démarré fin avril, des nuits fraîches en mai ont conduit à un développement sans avance jusqu’à fin juin où soleil et pluie s'équilibrent - permettant une belle floraison mi-juin. L’ensoleillement en juillet a permis à la végétation de s’épanouir sans souffrir de la sécheresse grâce à l’argile des sols. Chaque cépage dispose de son rythme et de ses spécificités et les raisins devraient être dans des conditions optimales pour mûrir fin septembre et début octobre.

« ​Le potentiel du terroir de la Plaine de Versailles répond à nos attentes, le sol calcaire nous a permis de ne pas trop souffrir de la pluie ; l’équilibre subtil entre la fraîcheur des nuits et l’ensoleillement va nous permettre de produire des vins au style frais, gourmand et élégant pour ce premier millésime, conforme à la typicité que nous avions imaginée. » explique Adrien Pélissié.

Julien Brustis, Œnologue, précise « ​À ce jour la véraison est passée, nous suivons la maturation afin de récolter chaque cépage au bon moment, entre maturité aromatique et équilibre sucre-acide pour les blancs et maturité phénolique (couleur-tanins pour les rouges) ​».

LES FUTURS VINS FRANCILIENS EN 2020

Les premières cuvées, prévues pour être mono-cépages au caractère unique et de qualité, devraient voir le jour en 2020. Il s’agira d’offrir l’opportunité aux parisiens de redécouvrir ces cépages connus du grand public sur un nouveau territoire avec une nouvelle typicité.

Avec un objectif de 10 000 bouteilles pour ce premier millésime, la Winerie Parisienne prévoit une montée en puissance dans les quatre années qui viennent avec à terme un potentiel de production sur le domaine s’approchant des 150 000 bouteilles.

LA WINERIE PARISIENNE

Lancée en 2015 par Adrien Pélissié et Julien Bengué, la Winerie Parisienne est le premier chai urbain installé à Paris depuis 1970. La Winerie Parisienne sélectionne des raisins de grandes régions viticoles françaises pour les vinifier aux portes de Paris. En marge de la Winerie, dans la Plaine de Versailles, sur la commune de Davron, Adrien Bengué, Julien Bengué et Julien Brustis ont planté le premier vignoble professionnel d’Ile-de-France depuis la crise phylloxérique. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’Ile-de-France abritait 40 000 hectares de vignes et était l’un des plus grands vignobles du pays. Puis la vigne a été décimée par le phylloxéra, insecte ravageur qui détruit les ceps, et a donc disparu du paysage francilien.

La volonté du trio est de redonner à l’Île-de-France sa place dans la production viticole professionnelle française. Le vignoble intègre ainsi les enjeux de la viticulture de demain en alliant précision et savoir-faire traditionnel pour révéler le potentiel du terroir et la typicité des vins, le tout dans le respect de l’environnement.

Publié 14-septembre-2019
Sponsorisé / France

Presenté par

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’Ile-de-France abritait 40.000 hectares de vignes et était l’un des plus grands vignobles du pays. La volonté de Winerie Parisienne est de redonner à l’Île-de-France sa place dans la production viticole professionnelle française. En 2017, Winerie Parisienne a planté 10ha et le vignoble s’est engagé à obtenir son label bio au terme des 3 ans nécessaires, soit dès le prochain millésime.

Partager

Le saviez-vous ?
Vous pouvez rechercher des dizaines de milliers de vins et voir dans quels restaurants ou bars à vin ils se trouvent.
Chercher des cartes des vins sur Star Wine List

Nous utilisons des cookies sur Star Wine List. Pour savoir comment nous utilisons les cookies, veuillez consulter notre politique de cookies